Nos partenaires

LogoIRD-Mtl200x100
FondationSourdQuebec200x100
CIUSSScapnatcouleur200x100
Elans200x100
LogoAQEPAcouleur1
CHU
AuditionQuebec

AICQ-fille

Visiteurs

Aujourd'hui 13

Semaine 172

Mois 471

Total 60400

Suivez-nous

Le 17 mai 1984 avait lieu, à l’Hôtel-Dieu de Québec, la première implantation cochléaire au Canada. À titre de centre d’expertise en implantation cochléaire, l’Hôtel-Dieu avait comme mandat d’offrir cette chirurgie à toute personne admissible, peu importe son lieu de résidence au Québec. Les candidats devaient séjourner dans la ville de Québec pendant tout le processus d’implantation, soit de la chirurgie à la réadaptation, en passant par la programmation de l’appareillage. Pour les personnes en voie de recevoir l’implant ou nouvellement porteuses, ces longs séjours loin de la maison et de leur famille n’étaient pas toujours faciles à vivre.

Devant ces nouveaux besoins de soutien et d’accompagnement, s’est imposée l’idée de mettre sur pied un organisme communautaire dédié aux personnes en voie de recevoir un implant cochléaire. Après quelques rencontres, le projet de création de cet organisme a fait son chemin et le ministère des Institutions financières accordait finalement à l’Association des implantés cochléaires du Québec ses lettres patentes, le 5 octobre 1995 (matricule 1145124807). Les requérants étaient à l’époque Messieurs Jean-Pierre Fortin, retraité, Denis Boivin, superviseur à la Société canadienne des Postes et Michel Desgagné, audiologiste.

Ainsi, au cours de l’automne 1996, s’est tenue la toute première rencontre des membres du conseil d’administration, au cours de laquelle tous les mécanismes nécessaires à la survie de la nouvelle organisation ont été mis en place. Sans la généreuse implication des parents d’enfants implantés, d’adultes porteurs, de professionnels de la santé, d’établissements et de personnalités politiques influentes, cette entreprise n’aurait pas été possible. Le défi était de taille, car il a fallu vaincre les réticences du milieu, convaincre les décideurs du bien-fondé de la démarche et, ultimement, solliciter les appuis nécessaires à la pérennité du projet.

L’Association s’est d’abord donnée comme mandat d’épauler et d’encourager les personnes en voie de recevoir un implant cochléaire dans leur démarche, de les aider dans leur recherche d’un hébergement à Québec ou de les aider financièrement dans certains cas. Ainsi, des appartements ont été rendus disponibles, des soirées-rencontres ont été organisées et les droits des personnes porteuses d’un implant cochléaire ont toujours été bien soutenus. En somme, l’AICQ n’existe que pour accomplir chaque jour une multitude de petits gestes dans le seul but de soutenir et d’appuyer les porteurs d’implant cochléaire et leur famille.

Le premier conseil d’administration, formé en 1995 pour l’exercice 1995-1996, était composé des onze personnes suivantes :

Le président : Jean-Pierre Fortin
Le vice-président : Gérald Sabourin
Le trésorier : Denis Boivin
La secrétaire : Thérèse Mondou

Les autres administrateurs :

Michel Bédard
Julie Belzil
Michel Boucher
Michel Desgagné
Pierre Germain
Ronald Gravel
Angéla Raposo
Gérald Sabourin